TLN veut resserrer les liens entre les transporteurs et les chargeurs

Transport en Logistiek Nederland (TLN) appelle les transporteurs et chargeurs à unir leurs forces pour faire face aux augmentations des coûts et réaliser là où possible des réductions des coûts. L’organisation des transporteurs lance cet appel en raison de la future majoration de la Lkw-Maut en Allemagne.

La hausse de la Lkw-Maut augmentera les coûts davantage, indique TLN. Les propriétaires de véhicules Euro3 seront affectés le plus car ils seront confrontés à une hausse tarifaire de 60%. "A partir du 1er janvier, ce groupe va payer pas moins de 20,4 centimes par kilomètre. Un entrepreneur alignant par exemple vingt véhicules vers l’Allemagne devra déjà payer plus de 100.000 EUR par an rien qu’en péage. Un entrepreneur disposant de cent véhicules, dont la moitié sont des véhicules Euro5, devra débourser près de 450.000 EUR par an", a calculé l’association néerlandaise des transporteurs.

Afin de limiter la hausse des coûts, il faudrait accélérer les investissements dans l’Euro5, qui avec 15,5 centimes par kilomètre ne devient que 40% plus cher. "Or, cela est virtuellement impossible, non seulement à cause de la récession économique, mais également parce que de nombreux véhicules Euro3 n’ont que quelques années et ne sont donc pas encore arrivés à la fin de leur vie. (Voir Le Lloyd du 12/12/08)

TLN veut resserrer les liens entre les transporteurs et les chargeurs | NT

TLN veut resserrer les liens entre les transporteurs et les chargeurs

Transport en Logistiek Nederland (TLN) appelle les transporteurs et chargeurs à unir leurs forces pour faire face aux augmentations des coûts et réaliser là où possible des réductions des coûts. L’organisation des transporteurs lance cet appel en raison de la future majoration de la Lkw-Maut en Allemagne.

La hausse de la Lkw-Maut augmentera les coûts davantage, indique TLN. Les propriétaires de véhicules Euro3 seront affectés le plus car ils seront confrontés à une hausse tarifaire de 60%. "A partir du 1er janvier, ce groupe va payer pas moins de 20,4 centimes par kilomètre. Un entrepreneur alignant par exemple vingt véhicules vers l’Allemagne devra déjà payer plus de 100.000 EUR par an rien qu’en péage. Un entrepreneur disposant de cent véhicules, dont la moitié sont des véhicules Euro5, devra débourser près de 450.000 EUR par an", a calculé l’association néerlandaise des transporteurs.

Afin de limiter la hausse des coûts, il faudrait accélérer les investissements dans l’Euro5, qui avec 15,5 centimes par kilomètre ne devient que 40% plus cher. "Or, cela est virtuellement impossible, non seulement à cause de la récession économique, mais également parce que de nombreux véhicules Euro3 n’ont que quelques années et ne sont donc pas encore arrivés à la fin de leur vie. (Voir Le Lloyd du 12/12/08)