La CER a présenté une étude sur la transformation des six corridors européens ERTMS en réseau "premier" (PERFN, Primary European Rail Freight Network) pour répondre à l’augmentation de la demande de transport par le rail. 35% du fret ferroviaire européen transite actuellement par ces corridors.

Le gros du budget (85%) devra servir à éliminer les goulots d’étranglement et à renforcer la capacité de terminaux et hubs intermodaux. Le reste devra aider à accélérer la mise en place d’ERTMS et à adapter le réseau pour des trains longs de 750 à 1000 m.

Le rail pourrait ainsi augmenter sa part de marché de 17 % à 21-23 %.

(Voir LL du 12/09/07)

U las zojuist één van de gratis premium artikelen

Onbeperkt lezen? Sluit nu een abonnement af

Start abonnement