La résolution doit éviter qu’il faille obligatoirement confier les escortes de transports exceptionnels, sauf circonstances extraordinaires, aux services de police pour les transports dépassant certaines dimensions ou certains poids en charge. Cette compétence doit être confiée aux titulaires d’un certificat "accompagnateur de transports exceptionnels" ayant des pouvoirs de surveillant habilité, qu’il s’agisse de garantir la sécurité routière ou de protéger la charge du véhicule.

Le Parlement flamand a, le 5 mars dernier, adopté une proposition de résolution demandant de prévoir une formation pour les accompagnateurs de transports exceptionnels. La résolution fédérale s’inscrit dans le prolongement de cette démarche. (Voir Le Lloyd 19/11/2008)